Anorexie mentale

Accompagnement des patients ainsi que de leur entourage, recherche et prévention.

En 2020, le prix Puyoo récompensera toute initiative visant à améliorer, pour les personnes atteintes d’anorexie mentale, leur accompagnement ainsi que celui de leur entourage, la recherche et l’innovation dans les domaines technologiques, thérapeutiques et de prévention.

Jean-Jacques Puyoo,
président d’une PMI
dont les principaux clients sont des acteurs
majeurs de l’industrie
cosméto-pharmaceutique

L'anorexie est un trouble de l'alimentation d'origine psychologique, très fréquent dans les pays occidentaux. Cette maladie est associée à un risque important de mortalité. 3 à 4 % des adolescents en souffrent. Dans les cas sévères, le risque vital est de 5 à 10 % dans les cinq ans qui suivent l'apparition de la maladie. On est donc aujourd'hui face à un véritable problème de santé publique.

Il existe très peu d’études scientifiques sur les traitements, et leur niveau de preuve est souvent faible. C’est pour cette raison que le prix Puyoo souhaite appuyer la recherche en ce sens et récompenser les projets d’accompagnement des malades ainsi que de leur famille.

Entreprendre nécessite du courage et de l’audace. Fort de son expérience et conscient des réalités que sont celles d’entreprendre, Jean-Jacques Puyoo, président depuis 40 ans du groupe Aiglon, dont les principaux clients sont des acteurs majeurs de l’industrie cosmétologique et pharmaceutique, apporte son soutien à toute initiative visant à améliorer l’accompagnement ou la qualité de vie des personnes souffrant d’anorexie mentale et/ou de leurs aidants.

Le prix Puyoo récompensera, en 2020, 5 projets s’inscrivant dans cet objectif ; il se traduit par une aide financière et un accompagnement managérial