5 lauréats pour le Prix Puyoo 2018

Des projets originaux et complémentaires

Lauréats 2018

Le premier prix, de 25 000 euros, est attribué à l’Institut de cancérologie de Paris Nord. Celui-ci intègre systématiquement le patient dans un parcours coordonné en lui proposant une évaluation nutritionnelle, de l’onco-psychologie, de l’hypnose, de la réflexologie plantaire, de l’auriculothérapie (massage de l’oreille) pour la douleur, ainsi qu’une socio-esthéticienne, et des cours de français pour acquérir les éléments de langage spécifiques à la prise en charge médicale en cancérologie.

Le deuxième prix, de 10 000 euros, est attribué à l’association Siel bleu. Elle propose des programmes d’activités physiques à moindre coût, accessibles à tous, destinés à réduire les problèmes liés à la maladie. Ils sont adaptés à chaque phase, pour les malades en cours de traitement, en fin de traitement et en post-traitement. L’objectif est de compléter ce programme par un accompagnement nutritionnel.

Le troisième prix, de 7000 euros, est attribué à la clinique de l’Estrée, pour étudier l’impact de « l’immersion visuelle relaxante » sur la réduction de l’anxiété pendant les traitements de chimiothérapie. Il s’agit d’une unité mobile de projection vidéo verticale qui propose aux patients alités ou en fauteuil de visionner des films relaxants : images de scènes de nature en haute définition et en très grande dimension, accompagnées de sons naturels ou d’une musique relaxante.

Le quatrième prix, de 5000 euros, est attribué à la société Follow patient, pour son application Follow Metrios, qui est un carnet de santé permettant de collecter les données relatives aux patients souffrant d’endométriose, de les partager avec les différents praticiens (gynécologue, chirurgien, diététicien, ostéopathe, sophrologue…), et de proposer aux patients un programme de soins multimodal.

Le cinquième prix, de 3000 euros, est attribué au Centre de recherche en oncologie et hématologie pédiatrique, dont l’objectif est de former tous les soignants volontaires de jour comme de nuit afin qu’ils puissent proposer une offre de soin en hypnose aux jeunes patients. L’hypnose a pour but de diminuer leur anxiété et leur angoisse ainsi que d’accompagner les gestes douloureux.

 

5 lauréats pour le Prix Puyoo 2017

Des projets originaux et complémentaires

Lauréats 2017

Le premier prix, de 25 000 euros, est attribué à l’association Vivre comme avant. Cette association offre un accompagnement personnalisé et confidentiel aux femmes soignées pour un cancer du sein par des femmes bénévoles qui ont elles-mêmes traversé cette épreuve.

Le 2ème prix, de 10 000 euros, est attribué à l’association Nhance.  Il s’agit « d’entraîner », par une communauté de médecins, une intelligence artificielle pour dépister, en échographie, les lésions à risque de cancer des organes abdominaux. Le développement de cette application aidera les médecins lors du diagnostic de ces lésions.

Le 3ème prix, de 7000 euros, est attribué à la fédération nationale CAMI, qui promeut le sport comme thérapeutique non médicamenteuse contre les effets du cancer : à l’hôpital et en ambulatoire pour les patients en cours de traitement ou de rémission, et au sein de clubs sportifs partenaires pour les patients en rémission complète.

Le 4e prix, de 5000 euros, est attribué à l’association Rose, pour un programme d’aide au retour à l’emploi des femmes dans la région de Bordeaux puis dans toute la France : ateliers pour traiter les questions d’ordre administratif et juridique, remobiliser ses ressources internes, contrecarrer les effets secondaires de la maladie par la sophrologie, l’art-thérapie…

Le 5e prix, de 3000 euros, est attribué à C&P Nutrition, pour son projet « Mieux manger pour remettre le corps en santé », qui intègre la notion d’accompagnement alimentaire dans la prévention du cancer, et pour diminuer le risque de récidive : consultations individuelles, en groupe, parent-enfant.

 

4 lauréats pour le Prix Puyoo 2016

Des projets originaux et complémentaires

Lauréats 2016

Le premier prix, de 25 000 euros, est attribué au réseau Ville Hôpital Val de Seine. Il a pour objet d’identifier, contacter et sensibiliser les partenaires locaux du territoire du centre des Hauts de Seine impliqués dans la prévention du sida ; de coordonner les actions d’information, de prévention, de dépistage et d’orientation vers les soins ; et enfin de promouvoir le dépistage de la maladie, des hépatites et des infections sexuellement transmissibles.

Le 2ème prix, de 10 000 euros, est attribué à l’Institut Pasteur, qui a découvert une nouvelle sous-population de cellules immunitaires. Le projet consiste à identifier les facteurs spécifiques de ces cellules, puis de les induire dans un modèle animal du sida afin de tester leur pouvoir de diminuer le réservoir viral.

Le 3ème prix, de 7000 euros, est attribué à Solidarité Sida pour son projet « les Après-midi du Zapping en Ile-de-France ». Il s’agit dans ce projet de sensibiliser plusieurs centaines de lycéens et d’apprentis dans le cadre de tournées dans les huit départements d’Ile-de-France, puis d’intervenir ensuite au niveau national. Ce projet se réalise avec l’agrément de l’Education Nationale.

Le 4e prix, de 5000 euros, est attribué à la Maison du Ruban Rouge, projet porté par l’association ELCS (Elus locaux contre le Sida) qui existe depuis plus de 20 ans. Il s’agit de la création d’un local, 84 rue Quincampoix dans le troisième arrondissement de Paris qui deviendra un lieu de référence sur l’histoire de la lutte contre le Sida, mais aussi un lieu de communication, de rencontres et d’exposition avec le monde artistique, en encourageant des artistes à travailler sur ce thème.

Jean-Jacques Puyoo a félicité l’ensemble des lauréats pour la qualité et l’originalité de leurs projets. Il s’agit d’une grande première très encourageante, le prix Puyoo ayant été créé en 2016.

Le prix Puyoo dans la presse

La gazette du laboratoire

L'Association Elus Locaux Contre le Sida

Cadureso - Le site des professionnels de la Santé